Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Plants de Bretagne
Le choix d'un plant de qualité

Roudouhir
29460 HANVEC
FRANCE

Tél. 33(0)2 98 21 97 00
Fax. 33(0)2 98 21 97 08
E-mail
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com
       

Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

 

 

 

 


 

LE PLANT DE BRETAGNE

UN TERROIR

"La Bretagne est une des zones européennes écologiquement les plus favorables à la production de plant" disait J.C Crosnier à la 12e conférence de l'Association Européenne de Recherche sur la Pomme de Terre (E.A.P.R.)

Par sa position géographique, la Bretagne dispose de nombreux atouts pour produire un plant de qualité. Sa position quasi insulaire la protège des contaminations extérieures. Ainsi la Bretagne, zone protégée rhizomanie, reste indemne de pourriture brune (ralstonia s.) et de flétrissement bactérien (clavibacter m.).

Un climat propice à la culture

La Bretagne est sous l'influence du Gulf Stream et lui doit son climat tempéré. Les conditions de culture sont ici idéales pour la pomme de terre grâce à une pluviométrie régulière.

La fraîcheur relative des températures pendant les mois d'été, ainsi que l'influence des vents marins limitent le développement des populations de pucerons vecteurs des maladies à virus.  

Un isolement naturel

Ce qui parfois peut être ressenti comme un inconvénient devient pour la production de plant un atout majeur. La péninsule bretonne est à l'écart des grands flux de circulation de pommes de terre de l'Europe du Nord.

Les introductions de pommes de terre d'autres régions sont très limitées en Bretagne et pratiquement nulles dans les terroirs consacrés à la production de plants.

Ces éléments naturels favorables ainsi que les mesures de surveillance sanitaire du territoire mises en œuvre ont permis à la Bretagne d'obtenir de l'Union Européenne, le statut de Zone protégée (indemne de rhizomanie de la betterave) et d'éviter la contamination par des parasites de quarantaine tels que la pourriture brune,  le flétrissement bactérien, la galle verruqueuse et le viroïde des tubercules en fuseau (PSTV).

UN SAVOIR FAIRE

Une longue tradition de qualité

  • Premiers syndicats en 1920
  • Synergie des compétences (INRA, D.G.A.L. – ex. S.P.V.), 
  • 2 stations de création variétale, un labo In Vitro, un labo de détection des maladies… 
  • Contrôle offrant des garanties à l’utilisateur

Une filière organisée

Compétence et professionnalisme de la filière sont des atouts pour un plant breton sûr et de qualité.

  • Large gamme variétale
  • Une des seules régions européennes qui n’utilise que ses propres souches
  • Des plants sûrs, bien conservés, bien transportés : stockage réfrigéré, logistique bien rodée  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com
Plan du site / contacts / glossaire / liens / mentions légales